DissidentiaL’entropie salvatrice d’une dissidence. D'ici, danse une insolite altérité.


DissidentiaL'entropie salvatrice d'une dissidence. Atelier, 2020.








































En Art, il n'y a ni formes, ni objets. Il n'y a que des évènements, des surgissements, des apparitions.
André Masson, La mémoire du monde, 1974.
Dissidence.
Du Latin Dissidentia, désaccord.
Dis-sedere se séparer de et être assis.
Être dissident implique un désaccord, une distance prise avec un pouvoir ou une autre autorité. Il n'entre pas forcément en conflit direct. Il s'écarte, il cherche d'autres voies et d'autres espaces de légitimité.
Une confrontation au sein même du système.

Entropie.
Du grec entropê action de se retourner, changement de dispositions, de sentiments.
Issu du verbe entreprô se laisser émouvoir, se préoccuper, éprouver un sentiment de crainte.
Entropie signifiant Transformation.
Fonction d'état permettant de mesurer le degré de désordre de la matière.
Agitation. Dans l'action de se transformer, rendre ce chaos cette profonde béance en une énergie prolifique.

Il n'y a que deux choses valables en Art.
1.La fulgurance de l'autorité.
2.La fulgurance de l'hésitation.
C'est tout. L'un est fait de l'autre mais au sommet les deux se distinguent clairement.
Nicolas de Staël, Lettre à Pierre Lecuire, 1953.


Une dissidence est comme une diatypose, une courte représentation, intégré dans une hypotypose, description longue d'une image.
Elle fonctionne comme une parenthèse, une section d'une composition qui marque un changement temporaire de sujet. Elle est considérée comme une digression du regard.
Pourtant elle n'en reste pas moins essentielle comme matière constructive d'une réalité.
Ce constat de dissentiment, différence de manière de voir, perturbateur, amène à la confrontation, à l'échange qui permet de faire surgir une insolite altérité.


Aux âmes errantes du 4 juin.
Sicile, février 2020.



DissidentiaL’entropie salvatrice d’une dissidence. D'ici, danse une insolite altérité.



Dissidentia. L'entropie salvatrice d'une dissidence. Atelier, 2020.




DissidentiaAtelier, 2020.




Peintures, 2020.
Pigment & liant sur papier rives. Polyptyques.

Dissidentia I. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.







    













Dissidentia II. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.
Dissidentia III. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.














































Dissidentia IV. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.
Dissidentia V. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.
























Dissidentia VI. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.























Dissidentia VII. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.























Dissidentia VIII. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.

Dissidentia IXL'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.























Dissidentia X. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.























Dissidentia XI. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.

Dissidentia XIIL'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.





















Dissidentia XIII. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.






Dissidentia XIV. L'entropie salvatrice d'une dissidence. 100 x 80 cm, 2020.



Pour un regard plus précis.

Peinture plus sombre, qui semble chercher le nucléus de toute énergie, visible ou invisible.
La couleur de temps à autres parvient à peine à remonter, à surmonter l'effroi.
Dissidence sans espoir ? Ou au contraire, mille pulsions qui se contrôlent entre elles, cherchent à établir une hiérarchie qui ne vient pas.
Le néguentrope tapis dans l'ombre semble guetter la moindre défaillance. 
Après la dissidence, dis s'il danse ?

Jean Claude Decrescenzo, écrivain, traducteur et éditeur. Mars 2020.


























































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire